Aller au contenu

Plan de Sobriété: Comment réduire la facture énergétique dans votre immeuble?

thermostat

Le gouvernement français a lancé, en octobre 2022, son grand plan de Sobriété Energétique. Ce plan a pour objectif de faire face à la hausse des coûts de l’énergie et de répondre aux grands enjeux climatiques. Il donne des pistes, souvent évidentes, mais toujours bonnes à rappeler pour réduire sa facture énergétique. Voici les 2O gestes qui peuvent vous intéresser si vous vivez dans un logement collectif, ou un immeuble.

Purger les radiateurs

Purger les radiateurs des appartements et des parties communes est important. S’ils contiennent de l’air, ils chauffent mal ou pas du tout et sont bruyants. Et pourtant, ils consomment autant. En début de saison de chauffe, il est donc important d’ouvrir le purgeur, situé en haut du radiateur à l’opposé de l’arrivée d’eau, pour évacuer l’air.

Ne rien placer aux abords des radiateurs

La chaleur se diffuse autour du radiateur. Il est donc primordial que cette chaleur se diffuse de façon optimale. Pour cela, évitez d’installer des tablettes, des joues latérales ou parement frontal qui limitent la diffusion de la chaleur.

Équiper les radiateurs de robinets thermostatiques

Les robinets thermostatiques régulent la température de la pièce en agissant sur le débit d’eau passant dans le radiateur et évitent les surchauffes dans les pièces bien ensoleillées par exemple.

Avoir un réseau de chauffage bien équilibré

L’équilibre du réseau de chauffage permet de réduire la consommation énergétique de l’immeuble. Pour cela, vous devez vous adresser à votre syndic. C’est indispensable si vous constatez des différences de température importantes et systématiques entre les pièces d’un appartement ou les appartements de l’immeuble. Cela évitera que certains appartements soient sous-chauffés et d’autres surchauffés.

Demander l’audit énergétique réglementaire de votre immeuble à votre syndic

Ce diagnostique est obligatoire pour les copropriétés de plus de 50 lots. Mais il peut être effectué pour les plus petits immeubles. Ce diagnostique précise la situation énergétique de la copropriété et fait des préconisations de travaux. Il va permettre de sensibiliser les propriétaires et les locataires aux bénéfices d’une rénovation. Vous pourrez, dans le même temps, vérifier si l’individualisation des frais de chauffage est en place dans l’immeuble. Ce point pourra alors mis à l’ordre du jour de la prochaine assemblée générale ou organiser une réunion spéciale pour diffuser les informations. Préparer cet échange avec les professionnels France Rénov.

Prévoir le désembouage du réseau de chauffage avec le syndic

Des dépôts de tartre et des matières en suspension peuvent encombrer petit à petit les canalisations, modifier le débit d’eau chaude et générer une surconsommation jusqu’à 15 %.
Après l’intervention d’un professionnel, vous retrouverez plus de confort tout en ayant moins besoin de chauffer l’eau.

Optimiser l ’éclairage des parties communes

Installer des LED et des détecteurs de présence pour les lumières permet de faire des économies d’énergie. Ils peuvent être installé dans les parties communes comme le du parking, par exemple, et sur les paliers de l’immeuble.

Entretenir régulièrement la VMC

Une VMC encrassée, voire bouchée, peut consommer plus d’électricité.

Commencer la saison de chauffage au 1er novembre

Commencer à à chauffer les logements, et les parties communes au 1er novembre permet de préserver les stocks d’énergie en France. Pendant tout l’hiver, veiller à ne pas dépasser 19 °C en moyenne dans les logements.